Contrairement aux autres lois de défiscalisations, la Loi Monuments Historiques ne fonctionne pas sous forme de réduction d’impôt mais sous forme de déduction du revenu global, ce qui engendre une réduction d’impôt très importante !

Ainsi, l’investisseur peut déduire l’ensemble des travaux de son revenu global, sans aucun plafonnement, la réduction d’impôt peut donc aller jusqu’à 45%, suivant la Tranche Marginale d’Imposition (TMI).

Exemple :

Une personne célibataire déclare un revenu imposable de 700 000 € dont 200 000 € sont issus de revenus fonciers.

Ses revenus sont donc fiscalisés comme suit:

  •  550 000 € taxés à 45 %
  • 200 000 € taxés à 4% (taxe sur les hauts revenus)
  • 200 000 € de Prélèvements sociaux à 15.5 %

 

Soit sur les derniers 200 000 € une taxation marginale de 64.5 % !!!

En réalisant un investissement en Loi Monuments Historiques qui lui coûte 200 000 € de travaux, cette personne bénéficiera alors d’une réduction d’impôts de 64.5%, soit 129 000€!!

A cela, nous pourrons ajouter les intérêts d’emprunt qui ne coûteront aussi que 35.5 % de leur coût réel. Cet investissement est donc fortement préconisé sous forme de crédit In Fine.

 

Pour toutes questions éventuelles sur la Loi Monuments Historiques, n'hésitez pas à contacter gratuitement nos conseillers au 0811 851 341. 

Consultez également nos différents programmes en Loi Monuments Historiques !!