19 Octobre 2016

A partir de Janvier 2017, à l'instar des loyers parisiens, le marché locatif lillois va fortement être impacté par cette mesure. 

Depuis le 1er août 2015, en accord avec la loi ALUR de mars 2014, les loyers parisiens sont encadrés dans l'ensemble des arrondissements. Cette mesure a été mise en place afin de théoriquement permettre une augmentation du pouvoir d'achat des Français. De fait, les loyers lillois seront régis de la même façon dès cette fin d'année 2016. 

Evidemment, les biens immobiliers qui ont été acquis dans le cadre de la loi Pinel ne sont pas concernés par l'encadrement des prix des loyers puisque le dispositif a ses propres plafonds en échanges d'une réduction d'impôt. Ainsi, lors de comparaison avec le marché de l'ancien, les investisseurs dans l'immobilier neuf à Lille seront davantage réjouis par les rentabilités comparées. 

Dans le cadre de la loi ALUR, le prix recommandé des loyers est déterminé chaque année par le préfet en fonction des relevés effectués par l'Observatoire des loyers. Ainsi, il ne devra pas dépasser un certain plafond de prix au m² suivant sa situation. Le bailleur pourra augmenter ce dernier de 20%, ou le baisser de 30%, en fonction de la typologie du bien immobilier ou de l'année de construction de l'immeuble. 

A noter que cette reglémentation concernant l'encadrement du prix des loyers n'est pas obligatoire sur l'ensemble du territoire. En effet, seules les communes qui ont montré leur intérêt pour le dispositif le verront appliqué, comme à Lille (Décembre 2016) et à Grenoble (courant 2018). 

 

Retrouvez notre sélection de programmes Pinel à Lille et sa région